Première étape.

Publié le par Délou

Bon, vous n'êtes pas sans savoir mon âge et mes occupations : compétition de vernis à ongle, course au meilleur brushing et diplôme du mascara sans pâté. Mais en dépit de tout ça, il y a quelque chose que toutes jeunes filles droites, sans peur et sans reproche, tel le chevalier Bayard, doivent accomplir. Sans cela, il nous est alors impossible de devenir complètement adulte et prêtes à assumer n'importe quelles responsabilités de la plus futile comme la cuisson des oeufs durs ( mais bon sang, c'est 6 ou 9 minutes ? ) à la plus capital tel le choix du magazine à lire dans le train ( Arrêtez vous, ça ne vous ai jamais arrivé de vous demander si vous prenez le journal, un bouquin, ou des mots croisés... pour finalement observer les passagers ou écouter la musique malgré avoir pris notre bibliothèque entière ???! ) Je m'éloigne, donc. Cette chose nous manquerait… Je parle évidemment...du recensement !! (Ah vous êtes déçus hein, vous avez de la chance, j’aurai pu vous raconter le jour où j’ai reçu ma carte vitale, tout aussi palpitant !!).
En effet, dès les 16 ans goulûment avalé, c'est à dire un mois après la fiesta. Oui, je dis bien fiesta car en effet, 16 ans c'est l'âge où on peut acheter clopes et alcool ( Muarf pu pour longtemps ! ) et autres frivolités ( enfin dans la loi... hein, dans la réalité on a pas attendu ;-). Donc nous, jeunes citoyens, il est dans notre devoir, pour sauver la patrie, honorer notre drapeau et siffler la marseillaise de nous présenter en mairie afin de dire : " Hé, c'est moi, j'existe, mes parents ne m'ont pas enfermé dans un placard, ni dans un congélo". (mauvais goût je sais, et j’ai longuement hésité avec la cave en Autriche). Tout ça, pour enfin devenir the best of the citoyen français.
Quand j'ai eu mes 16 ans, j'habitais encore à AncienPatelin. Et puis paf', la semaine de mon anniversaire ils font un recensement dans ma ville : " Toc Toc Toc, remplissez ces papiers " ( admirez une fois de plus mon réalisme dans pareil et mon soucis du détail ). Trop fière, j'ai tout rempli ceux de la famille (oui, j'adore remplir ces papiers « racontages de vie », petite je remplissais les bons d'abonnement des magazines: "Nom ,Prénom, Adresse, et même mode de paiement... Bon j'ai rien envoyé, je vous rassure... ! ).
Je me suis disalors , Puarf', c'est bâclé je suis recensé. Mais que nenni les courtes pattes ! LE recensement c’est beaucoup plus élaboré que ça !!
Alors le 31 décembre 2007 je suis allée à la maire de NouvelleVille, sautant sur l'occasion que mon frère s'y rendait pour s'inscrire pour voter aux présidentielles. D'ailleurs en parlant de ça, quand on voit : "...s'inscrire jusqu'au 31 décembre ..." sur les panneaux municipaux, on se dit que PERSONNE ne va à la mairie le dernier jour de l'année. Bah si… nous ! Alors après d’innombrables aller-retour maison-mairie pour la carte d’identité, le livret de famille… j’ai enfin eu l’immense privilège de recevoir l’attestation de recensement, sous forme de diplôme… Youhou, à accrocher au dessus de la cheminée - que je n’ai pas - à côté de mon brevet et de mon diplôme de natation niveau dauphin.
Je repart donc toute fière avec mon super papier de recensement, à ne pas perdre car indispensable, paraît-il pour passer le bac, le permis, et sûrement encore plein de truc super géniaux.
C'est donc quasiment 1 an après mes 16 ans que j'ai reçu cette fameuse attestation. Mais le truc génial après ça, c'est qu'on doit passer sa JAPD - Journée d'Appel de Préparation à la Défense - ou un truc du genre. Disons plutôt comment sécher une journée de cours sans dire que c'est parce qu'on a mal à la tête. Mais cela, c’est une autre histoire que je vous conterai un autre jour ;-)

Publié dans Mes pensées

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fantomette 20/11/2008 17:15

En tous cas, pour le diplôme du mascara sans pâté, j'ai découvert la solution qui te fait arriver première avec mention sur monblogdefille.com : tu essuies la brosse de ton mascara sur un mouchoir avant de l'appliquer. Oui, tu gaspilles, mais tu as des cils de Betty Boop et plus jamais un pâté.
Pis la JAPD c'est sympa, moi le colonel qui nous servait de prof ce jour-là a sorti une perle que je n'ai pas oubliée "Si on vous tire dessus à l'arme blanche"... Et c'est un militaire avec 20 ans de carrière qui sort un truc comme ça (enfin, peut-être suis-je mauvaise langue, l'arbalète de poche avec des poignards à la place des flèches, peut-être que ça existe après tout...) J'avais un papier où j'ai passé la journée à noter les perles de l'adjudant chef (ça me revient, il était pas colonel mais adjudant chef), je l'ai perdu et ne me rappelle que de cette perle-là...

Adèle 20/11/2008 17:24



Merci pour l'astuce du mascara.... mais en fait, tout cela était très ironique car je ne me maquille que très rarement !


Dommage pour les perles, mais moi je me souviens que petite, quand j'entendais dans les séries policière "balle à blanc", je croyais tout simplement que la balle
était BLANCHE :)



Proctor 19/11/2008 16:57

Chers collègues et estimés lecteurs de ce blog, pédagogues pratiquants, croyants et non pratiquants, ou simple sympathisants, je vous propose d'arpenter le pavé numérique, de tendre vos bannières bien haut, et de réaliser une manif virtuelle et potache. Je vous propose donc de copier un petit visuel du nom de "Dark OS" sur mon humble blog ( un p'tit clic droit et enregistrer sous ) et de le poster demain, jour de revendications et de raviolis à la cantine, sur votre blog afin de défiler ensemble dans les réseaux webesques.
Parlez en autour de vous, ça serait tout de même bien fendard de trouver demain sur les blogs de profs un signe de ralliement. A vous de voir ...
(je vous prie de m'excuser pour ce harcèlemnt à la limite du spam, ainsi que de l'emploi du vulgaire copié/collé, mais j'essaie de contacter le plus grand nombre d'entre vous...)

Adèle 19/11/2008 18:13


Quelle propagande ! ;)


Proctor 19/11/2008 01:24

Ah les fameuses JAPD , où tu apprends que finalement pour pouvoir sauver ta nation, plus ou moins reconnaissante, il te suffit de savoir décrypter un télé poche et de regarder un vieux film gris vert des années 80, où la technologie de pointe était réunie dans un minitel! (Pitié dis moi que tu connais le minitel, sinon je vais prendre un terrible coups de vieux!)

Adèle 19/11/2008 14:41


Oui, je connais le minitel, et je connais même le code du minitel pour les pages blanches ;) 3611.
C'est ça d'avoir des parents qui n'ont pas encore passé le XXième siècle dans leur boutique =D


Morgane 18/11/2008 22:39

Enchantée !Vive les joies du lycée...comme tu dis si bien^^Pour l'orientation sacré choix, et le véritable problème c'est que je veux éviter de me fermer des portes donc difficile ! Et comme on va être condamné à faire la même chose pendant 47 ans de notre vie (oui parce qu'on va y avoir le droit vu comment c'est parti!) énorme dilemme !!!

19/11/2008 14:55


L'enjeux de notre vie ;)


BBK.mel 18/11/2008 22:16

Ne me parle pas de l'attestation de recensement et/ou du certificat de participation à la JAPD : je me bats avec mes élèves pour récupérer des copies de ces documents pour les inscrire au BEP. Ras le bol de faire des photocop de bouts de papiers siglés bleu/blanc/rouge !

Adèle 18/11/2008 22:20


Nous aussi notre Pépé a eu du mal à nous les récupérer pour l'inscription au bac !